SANLes conférencesLES CONFÉRENCES 1995-1996 > L'essor de la mécanique céleste au xviiie Contacts Zone adhérents

L'essor de la mécanique céleste au xviiie

par Guy BOISTEL

Conférence du Mardi 23 janvier 1996 à 21 h, à la salle Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes



Souvent loué dans les ouvrages d'histoire de l'astronomie, Alexis-Claude CLAIRAUT demeure méconnu. Fils d'un maître en mathématiques, lui-même doué dans cette discipline, il sera à 18 ans le plus jeune académicien de l'histoire. Très tôt acquis aux idées de NEWTON, il a contribué à l'essor de la nouvelle mécanique qui verra son apogée à la fin du XVIIIe siècle avec le traité de LAPLACE et au XIXe siècle avec la découverte des astéroïdes et de Neptune à l'aide des calculs de LE VERRIER. CLAIRAUT participe en 1736 à l'expédition en Laponie avec MAUPERTUIS et d'autres académiciens pour la détermination de la figure de la Terre. À son retour, il produit un célèbre traité qui sera décisif pour l'acceptation de la théorie de NEWTON en France. Ses recherches sur le mouvement de la Lune et l'application de ses idées au retour de la comète de HALLEY (1759), jouent un rôle primordial dans le calcul du mouvement des corps célestes et ouvrent la voie aux travaux de LAGRANGE, LAPLACE, OLBERS et GAUSS. CLAIRAUT est indissociable de son époque : VOLTAIRE, la marquise du CHÂTELET, d'ALEMBERT, MAUPERTUIS sont quelques-uns des personnages que l'on rencontre en étudiant la vie de ce grand savant.