SANMissions à l'observatoire d'AstroQueyras > Mission du 14 au 22 août 1999 à l'observatoire d'AstroQueyras Contacts Zone adhérents

Mission du 14 au 22 août 1999

L'équipe de la SAN en compagnie de la responsable de station AstroQueyras

Suite à une expédition de l'été 1998 dans le Queyras et notamment une visite de l'observatoire d'AstroQueyras, un groupe de la Société d'Astronomie de Nantes a fait une demande de temps d'observation au télescope de 62 cm de l'association AstroQueyras. La mission se déroula la semaine suivant l'éclipse totale de Soleil du 11 août 1999.

Le Mont Viso et le Pain de Sucre

La montée fut effectuée le samedi avec une certaine appréhension sur la capacité de nos véhicules à rejoindre le site. Après quelques calages des voitures en montée, le but fut atteint et surtout le plaisir de vivre, pour nous tous, une première expérience dans un observatoire. Aussitôt arrivés, nous découvrons un site magnifique et un panorama majestueux sur les Alpes, Les Ecrins, Le Mont Viso, le Pain de Sucre, ... Nous découvrons également une station entièrement équipée où il fait bon vivre, avec son superbe télescope de 620 mm de diamètre entièrement automatisé sous une somptueuse coupole.

Le télescope éclairé par le Soleil couchant

La première nuit fut maussade, mais la nuit de dimanche à lundi fut la bonne. Aprsè avoir fait nos tout premiers pas avec le télescope et la caméra numérique, nos premières images de nébuleuses planétaires sont apparues sur l'écran : tout fonctionnait, pour notre plus grand bonheur. Cette première nuit se termina par l'observation du fameux rayon vert en haut du Pic de Château-Renard. Voir et revoir en quelques minutes ce phénomène lié aux rayons du lever du Soleil rasant le relief environnant fut un superbe spectacle.

La Lune vue de la coupole

La seconde nuit d'observation fut consacrée aux étoiles variables, la troisième aux galaxies, avec autant de succès. Les habitudes étaient désormais prises : filtre vert, filtre rouge, un demi-tour de coupole par-ci, un autre par-là, ouverture, fermeture du cimier, ... La dernière nuit d'observation, veille de notre départ, restera notre plus grand souvenir, cette vision de Jupiter et des disques des satellites galiléens, les anneaux de Saturne, le vert émeraude de la nébuleuse planétaire OEil de chat, les filaments de la nébuleuse d'Orion au petit matin, quelle fin !

Cette première semaine apparu bien trop courte aux yeux de chacun, et nous quittâmes à regret l'observatoire, mais en se promettant tous d'y revenir...

Trois programmes ont été réalisés lors de notre présence à l'observatoire du 14 au 22 août 1999 :

  • Les galaxies, structures et amas
  • Étoiles variables (photométrie complète de deux étoiles variables du type RR Lyrae afin d'obtenir les profils de luminosité)
  • Nébuleuses planétaires (mise en évidence de structures de gaz ionisé et recherche de couronnes de matière plus étendues dans des nébuleuses planétaires en fonction de leur morphologie et de leur stade de développement)