SANMissions à l'observatoire d'AstroQueyras > Mission du 2 au 8 juillet 2007 à l'observatoire d'AstroQueyras Contacts Zone adhérents

Mission du 2 au 8 juillet 2007

Premières lumières

Le groupe dans l'attente du rayon vert au lever du Soleil

Cette mission est frappée du sceau de la nouveauté. En effet, après installation la semaine précédente au cours d'un «chantier», le nouveau matériel mis à disposition par AstroQueyras nous a été confié pour en tirer les «premières lumières».

  • La coupole de 5 mètres est désormais équipée d'une monture «Losmandy Titan» recevant la chambre de Schmidt «Lichtenknecker» 190 / 760 qui, auparavant, était montée en parallèle sur le tube du T 620. Plusieurs bagues d'adaptation permettent de fixer différents matériels d'acquisition : appareil photo numérique (APN), caméra CCD, etc.
  • Parmi les acquisitions de l'année, figure en bonne place la nouvelle caméra CCD «Apogee U 9000» avec son capteur géant de 36 x 36 mm et 9 millions de pixels !
  • Autre innovation : le nouveau système de pilotage de T 620 baptisé RV2 (des initiales de son concepteur, René Vitry, deuxième version du nom !) facilite beaucoup la prise en main du télescope.

Notre mission, composée de sept personnes, s'est répartie l'observatoire de façon à profiter au maximum des possibilités du site : deux ou trois observateurs dans la coupole de 5 mètres, un à l'extérieur avec son matériel personnel (lunette Orion de 80 mm sur monture Vixen GPDX et APN Canon défiltré) et le reste de l'équipe sur le T 620. La météo relativement clémente nous a permis quatre nuits d'observation.

Les cibles ont bien entendu été définies selon la saison et les nouvelles possibilités de pilotage du T 620. Nous avons pu pointer l'instrument vers la Grande Ourse, position difficile à atteindre avec la version précédente du logiciel de pilotage. La chambre de Schmidt, équipée successivement de la caméra CCD et d'un APN, a été mise à profit pour faire des acquisitions « grand champ » d'objets étendus. C'est vers les nébuleuses de la Voie Lactée qu'était braquée la lunette Orion.

En conclusion, nous avons passé une excellente semaine à l'observatoire, avec en prime et en primeur, la joie de découvrir et achever la mise en service des nouveaux équipements (mise en station de la Titan, première lumière de la caméra Apogee U 9000, utilisation du RV2), ceci malgré la présence d'une quasi pleine Lune en début de semaine, somme toute pas trop génante. Sans oublier l'accompagnement musical « live » et inédit : cornemuse et violon avec en point d'orgue un duo « improbable » au sommet du Pic !

Consultez le compte-rendu de mission au format PDF.