Glossaire

Voici quelques termes utilisés sur notre site et dont voici la définition.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

Abscisse :
Coordonnée horizontale qui permet de définir la position d’un point sur un plan.
Almicantarat :
Ce sont des cercles parallèles à l'horizon qu'on imagine passer par tous les degrés du méridien. Ils servent à faire connaître la hauteur du soleil et des étoiles; c'est pourquoi on les appelle aussi cercles de hauteur ou parallèles de hauteur.
Analemmatique :
L’analemme est la figure tracée dans le ciel par les différentes positions du soleil relevées à une même heure et depuis un même lieu au cours d’une année calendaire.
Année-lumière :
Unité de distance astronomique. Correspond à la distance parcourue par la lumière en une année, soit environ 9 461 milliards de km.
Aphélie :
Point de l'orbite d'un corps céleste qui est le plus éloigné du Soleil.
Apoastre :
Point de l'orbite d'un corps céleste le plus éloigné d'un autre autour duquel il orbite.
Apogée :
Point où un astre se trouve à sa plus grande distance de la Terre.
Arc diurne :
Appelé également ligne de déclinaison, matérialise le parcours de l'ombre de l'extrémité du gnomon au cours d'une même journée.
Ascension droite :
C'est l'équivalent sur la sphère céleste de la longitude terrestre.
Azimut :
Angle formé par le plan méridien d'un lieu avec un plan vertical situé en ce lieu, mesuré de 0 à 360°, dans le sens rétrograde, c'est à dire dans le sens horaire.

C

Cadran solaire horizontal :
Le cadran solaire horizontal a sa table horizontale (perpendiculaire au fil à plomb).
Son style est parallèle à l'axe de la Terre.
Cadran solaire déclinant vertical :
Sa table ne fait pas face à un des points cardinaux.
Cadranier :
Personne qui construit ou répare les cadrans solaires (Le concepteur s'appelle le gnomoniste).
Chiffres romains :
Les chiffres romains étaient un système de numération utilisé par les Romains de l'Antiquité. À partir de seulement sept lettres (I; V; X; L; C; D; M) cela permet d'écrire des nombres entiers.
Conjonction :
Rencontre apparente de deux ou plusieurs astres dans une même partie du ciel.
Conjonction inférieure :
Se produit lorsque une planète dont l'orbite se situe à l'intérieur de celle de la Terre (Mercure ou Vénus) passe entre le Soleil et la Terre.
Conjonction supérieure :
Lorsqu'une planète du système solaire interne (Mercure ou Vénus) se trouve à l'opposé de la Terre par rapport au Soleil (quand elle passe "derrière" le Soleil).

D

Décalage saisonnier :
C’est le décalage de l’heure légale par rapport au fuseau horaire.
Déclinaison gnomonique :
La déclinaison gnomonique d'un mur mesure l'angle entre la normale du mur (perpendiculaire) et le méridien local.
Déclinaison :
C'est l’équivalent sur la sphère céleste de la latitude terrestre.
Devise :
Une devise est une courte phrase ou expression symbolique.

E

Échelle des saisons :
Dans l'hémiphère Nord, en hiver le Soleil est bas sur l’horizon Sud. En été il est plus haut.
L’échelle des saisons indique donc la saison suivant la longueur de l’ombre.
Éclipse :
Obscurcissement d'un corps céleste par un autre, soit directement par passage de l'un devant l'autre, soit par projection de l'ombre de l'un sur l'autre.
Écliptique :
Plan géométrique contenant l'orbite de la Terre autour du Soleil et, approximativement, les orbites des autres planètes principales.
Élongation :
Distance du plus grand écart angulaire de la planète au Soleil, par rapport à la Terre.
Équateur céleste :
Grand cercle de la sphère céleste sur laquelle l'équateur de la Terre est projeté.
Équation du temps :
L'équation du temps mesure l'écart (en minute) entre le Soleil réel et la verticale (midi heure locale).
Une valeur positive indique que le temps solaire vrai est en retard, c'est-à-dire plus à l'Est, et une valeur négative qu'il est en avance, c'est-à-dire plus à l'Ouest. (Les anglo saxons utilisent le signe inverse).
Équatorial (Cadran) :
C'est un cadran dont la table se situe dans un plan parallèle à celui de l'équateur terrestre.
Équinoxe :
L’équinoxe correspond aux dates où le jour et la nuit ont des durées égales.
Équinoxe d’automne :
L’équinoxe d’automne se produit les 22 ou 23 septembre, dans l’hémisphère Nord. Il correspond au moment où le jour et la nuit ont des durées égales.
Équinoxe de printemps :
L’équinoxe de printemps se produit les 20, 21 ou 22 mars, dans l’hémisphère Nord. Il correspond au moment où le jour et la nuit ont des durées égales.

G

Gnomon :
Du grec gnomein: montrer. Cadran solaire primitif, constitué d'une simple tige dont l'ombre se projette sur une surface plane.
Aujourd'hui, on utilise ce terme pour désigner le style droit.

H

Héliaque :
Se dit du lever ou du coucher d'un astre déjà visible juste avant le lever du Soleil ou encore visible juste après son coucher.

L

Latitude :
La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement Nord-Sud d’un point sur Terre.
Limbe :
Le limbe désigne le bord du disque d’un astre. C'est aussi le bord gradué d'un cercle ou arc de cercle" (comme le bord d'un sextant)
Longitude :
La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement Est-Ouest d’un point sur terre.

M

Méridien de Greenwich :
C'est le méridien qui sert de référence internationale aux longitudes.
Méridien de Paris :
Le méridien de Paris est défini le 21 juin 1667.
Il est abandonné au profit du méridien de Greenwich en 1884.
Méridien terrestre :
Lieu des points ayant la même longitude, formant un demi grand cercle imaginaire tracé sur le globe terrestre reliant les pôles géographiques.
Méridienne :
Une méridienne est une ligne tracée horizontalement le long d’un méridien terrestre, ou verticalement le long de l’intersection d’un mur et du plan méridien.
C'est aussi un cadran solaire ne donnant l'heure qu'autour de midi.
Méridionale :
Désigne le point cardinal " Sud ".
Midi solaire :
C'est l’heure locale où le soleil est le plus haut dans le ciel.

N

Nadir :
C'est le point de la sphère céleste représentatif de la direction verticale descendante, en un lieu donné (par opposition au zénith).

O

Occultation :
Une occultation est un phénomène visuel de recouvrement d'un astre par un autre. On observe une occultation d'étoile quand une planète, un satellite artificiel ou naturel (comme la Lune), ou autre objet céleste masque celle-ci. Une éclipse totale de Soleil est une occultation du Soleil par la Lune. Une éclipse de Lune n'est pas une occultation.
Opposition :
Se dit des planètes extérieures qui se situent à l'opposé du Soleil par rapport à la Terre.
Ordonnée :
Coordonnée verticale qui permet de définir la position d’un point sur un plan.

P

Périgée :
Point de l'orbite elliptique d'une planète où elle est le plus proche du centre de la terre.
Périhélie :
Point le plus rapproché du Soleil de l'orbite d'un corps céleste.
Plein Sud :
Se dit d'un cadran solaire qui est orienté uniquement vers le Sud.
Point vernal :
Point formé par l'intersection entre l'écliptique et l'équateur céleste.

Q

Quadrature :
Une planète est dite "en quadrature" quand l'angle formé par les droites Soleil-Terre et Terre-planète est un angle droit.

R

Radians :
Unité de mesure d'angle. La circonférence d'un cercle mesure 2 π radians.

S

Scaphé :
Le cadran solaire scaphé est un ancien type de cadran solaire, constitué d'un hémisphère concave (en forme de bol), éventuellement tronqué.
Septentrional :
Désigne le point cardinal " Nord ".
Serpentaire ou Ophiuchus :
Le Serpentaire (ancien nom) ou Ophiuchus (nom officiel dans la classification de l'Union astronomique internationale) est la treizième constellation du zodiaque. Elle est située entre celles du Scorpion et du Sagittaire (du 29 novembre au 18 décembre). Cette constellation du zodiaque n'apparaît pas en astrologie.
Solstices :
Le solstice est un événement qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son maximum Sud ou bien son maximum Nord.
Solstice d’été :
Autour du 21 juin dans l'hémisphère Nord.
C’est quand le jour est le plus long et la nuit la plus courte.
Solstice d’hiver :
Autour du 21 décembre dans l'hémisphère Nord. C’est quand le jour est le plus court et la nuit la plus longue.
Sphère céleste :
La sphère céleste est une sphère fictive et de rayon indéterminé, qui a pour centre le centre de la Terre et sur laquelle les astres sont considérés comme projetés.
Style :
C'est la tige (ou un plan), parfois décorée, faisant ombre sur la table d’un cadran solaire. Il est parallèle à l'axe de rotation de la Terre.

T

Terminateur :
Pour une planète ou une lune c'est le ligne de séparation entre la partie éclairée (où il fait jour) et la partie obscure (où il fait nuit).
Transit :
Le transit astronomique est un phénomène qui se produit lorsqu'un objet céleste s'intercale entre l'observateur et un autre objet.
Tropique :
Les tropiques sont deux lignes théoriques du globe terrestre, parallèles à l'équateur. Elles se situent respectivement aux latitudes ±23° 26′ là ou le soleil atteint le zénith une fois par an, durant les solstices.

U

Unité astronomique :
UA (AU en anglais). C'est la distance moyenne entre la Terre et le Soleil.
Une UA vaut à peu près 149,6 millions de kilomètres, soit 500 secondes-lumière.

Z

Zénith :
Point où la verticale ascendante d'un lieu (fil à plomb) rencontre la sphère céleste.
Zodiaques :
Le zodiaque est une zone circulaire de la sphère céleste, qui contient les treize constellations que le Soleil semble traverser en une année.