Les galaxies, structures et amas

Les galaxies, comme tous objets célestes, sont classées selon leurs structures, leurs formes. Aujourd'hui, près de 100 % des galaxies sont identifiées selon les classifications en vigueur. Les premières véritables classifications galactiques datent du début du vingtième siècle. Cependant, l'astronome américain Edwin HUBBLE fut le premier a en instauré une sur laquelle repose toutes les actuelles.

Sa classification prend en compte quatre types de formes de galaxies :

  • 15 % sont elliptiques (E0 à E7 selon le degré d'aplatissement de l'ellipse)
  • 20 % sont lenticulaires (SO pour les lenticulaires normales, SBO pour les lenticulaires barrées)
  • 60 % sont spirales (Sa à Sc pour les spirales normales, SBa à SBc pour les spirales barrées)
  • 3 % sont irrégulières (Irr1 et Irr2). Les Irr1 sont composées d'étoiles brillantes (bleues et jeunes) et de matière interstellaire animée de mouvements chaotiques. Quant aux Irr2, elles sont composées d'étoiles faibles (jaunes et vieilles) et sont très riches en matière diffuse rayonnant principalement dans l'infrarouge.

Seuls 2 % de galaxies, qui semblent avoir souffert d'une perturbation importante, due peut-être à une interaction, sont dites particulières. Elles échappent donc à cette classification.

Classification des galaxies
ELLIPTIQUES LENTICULAIRES SPIRALES IRRÉGULIÈRES

L'Univers est peuplé de milliards de galaxies présentant toutes des structures plus ou moins proches des différentes classes de galaxies identifiées par Edwin HUBBLE. Ces galaxies, plus ou moins distantes, peuvent entrer en interaction ou se regrouper en amas plus ou moins larges peuplant l'ensemble de notre Univers. Les images suivantes illustrent ce bestiaire galactique.

LES GALAXIES ELLIPTIQUES :
LES GALAXIES LENTICULAIRES :
LES GALAXIES SPIRALES :
LES GALAXIES IRRÉGULIÈRES :
LES AMAS DE GALAXIES :
LES GALAXIES EN INTERACTION :